Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
La FERME de la RIBERDERIE

La FERME de la RIBERDERIE

Journal d'une ferme maraichère d'insertion

Espèces animales domestiques à la Riberderie

L'article du 24/05 vous présentait la poule de Marans et la chèvre poitevine.

Aujourd'hui nous allons vous présenter la mule poitevine et le trait mulassier poitevin.

la mule au centre de l'attelage

la mule au centre de l'attelage

La mule est le fruit d'un croisement entre un âne et une jument. La mule est généralement plus grande que l'âne et peut être affectée aux mêmes taches que le cheval, trot, attelage et course.

 

Issue d'une jument trait mulassier poitevin et d'un baudet du Poitou, c'est la plus grande et la plus forte des mules. Autrefois fleuron de la production mulassière française et reconnue dans le monde entier, elle a failli disparaitre, ainsi que les races servant à la produire.

Le TRAIT MULASSIER POITEVIN

Le TRAIT MULASSIER POITEVIN

Reconnaissable à ses formes allongées, le Trait poitevin mulassier possède une encolure longue à la crinière fournie et des membres puissants chargés dans leur moitié inférieure de crins gros et abondants. Il mesure 1,60 à 1,70 m avec un poids moyen de 750 kg pour les mâles.

Sa robe, aux teintes variées peut être grise, noire, baie ou isabelle.

Habituellement qualifié de mulassier, le Trait poitevin fut exploité jusqu'au lendemain de la seconde guerre mondiale, et de façon fort rentable, pour produire (par l'union contre nature de la jument Trait Poitevin avec le Baudet du Poitou) une mule de grande taille, la Mule poitevine, réputée dans le monde entier.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article